Citroën M35 n°268

Publié le 2 Avril 2013

En 1969, Citroën propose a quelques uns de ses clients types un modèle bien particulier. Il s'agit en fait d'un prototype de coupé à moteur rotatif sur base de l'Ami 8, la M35. Le but de cet engin était de tester la viabilité et donc la fiabilité du moteur rotatif Wankel par des clients gros rouleurs si possible (environ 30 000 km/an). Il était prévu d'en produire pour cette opération 500 modèles, il n'en sortira que 267 véhicules qui seront par la suite récupérés par le constructeur pour être décortiqués, auscultés et pour finir détruits (le drame...). Heureusement quelques agents et clients auront eu l'idée d'en conserver quelques exemplaires, il en subsisterait aujourd'hui environ 80. Je me permets d'ailleurs de vous faire partager ce site www.citroenm35.com qui répertorie et recherche les M35 survivantes, bien fait et très instructif.


La M35 donc reprenait la ligne de l'Ami 8 en version épurée et surtout avec 2 portes en moins. Autre différence notoire, elle bénéficiait de la fameuse suspension hydropneumatique.

Ce prototype préparera le terrain à la rare GS Birotor, mais cela est une autre histoire...


Voici donc la M35 n°268, dans un style tout aussi baroque que son ancêtre !


revivals m35face tda3

 

revivals m35arr tda3

Rédigé par Amaury

Publié dans #THE REVIVALS

Repost 0
Commenter cet article