Visa pour la V3

Publié le 29 Octobre 2012

Que dire de la Citroën Visa... Qu'elle fût née vilaine mais brave à la tâche, male aimée pour sa plastique difficile mais appréciée pour sa simplicité. Plus souvent aux champs qu'à la ville, ce vilain petite canard naît en 1978 pour succéder à la non-moins controversée Ami. Affublée d'un méchant groin et d'un regard triste, la petite Visa aura du mal à se faire une place entre les Peugeot 104 (dont elle hérite de la plateforme) et Renault 14 (bien que cette dernière ne fût pas aidée non-plus dans sa carrière). Tout cela ne l'empêchera pas d'être, pardonnez du peu, produite à 1 254 390 exemplaires entre 1978 et 1988.

Outre son très bon confort et sa très bonne habilité pour le segment, la Visa se distinguera par son très futuriste tableau bord (pour l'époque) et ses fameux "satellites" ainsi que par son essui-glace unique (que l'on trouvait déjà sur la CX) et toujours le fameux volant monobranche.

En 1981, Citroën rattrape en partie le coup en présentant la Visa II. Restylée par les bureaux de style Heuliez, le gros du travail consiste à dynamiser la ligne et en effacer les lourdeurs par une face simplifiée et quelques artifices de teinte. C'est, à mon avis, l'un des restyling des plus salutaires que je connaisse. De cette deuxième version seront déclinées une découvrable (rare) et une fourgonnette.

A moi de vous présenter la version 3, la V3 pour cette année 2012 :

arp revival visaface

arp revival visarr

Rédigé par Amaury

Publié dans #THE REVIVALS

Repost 0
Commenter cet article

bruno 01/11/2012 09:41

Elle me fait penser à une certaine visa faite pour aller en piste. L'avant est moins prononcée que l'originale. J'aime bien la redéfinition de l'arrière.